Un vrai voyant par téléphone dans Voici

Un vrai voyant dans Voici

En 1996, Yvonne TYWONIAK journaliste, testait des professionnels de la voyance et en faisait chaque semaine le compte rendu et l’estimation dans « Voici » afin d’aider les lecteurs à trouver et consulter un véritable voyant.

Un vrai voyant par téléphone L’article fût rédigé dans le n°432 du 19 février (suite à un RDV téléphonique)

Dès le départ, le ton est donné. David entre de plain-pied dans la réalité du consultant. « Je vous vois vous frotter les yeux. Vous avez un problème d’allergie. Mais vous êtes suivie sur le plan médical. » Impressionnant !  Il précise ensuite : « Ne me dîtes rien, surtout. Je ne souhaite pas être influencé. »

Mode de consultation : par téléphone.

Spécialité : voyance directe.

Renseignements demandés : prénom, date de naissance.

Support utilisé : aucun.

Accueil : voix sympathique qui vous rassure tout de suite. « Il se peut que je ne vous capte pas. Dans ce cas, nous raccrocherions sans que vous ayez à régler la consultation. »

Perception du passé : l’ambiance générale de l’enfance est bien évoquée. Deux détails très personnels sont donnés.

Analyse du présent : un événement familial important et récent est décrit comme un metteur en scène le ferait d’une scène de film. Étonnant !

Domaine professionnel : plutôt bien vu. Projets personnels assez bien définis. Domaine sentimental et familial : là encore, beaucoup de cohérence dans son compte rendu.Analyse de la santé : il ne s’attarde pas sur les points faibles mais aucun ne lui a échappé.

Prévisions : « Je vois comme une tranchée lumineuse qui s’ouvre largement devant vous… Plutôt vague, mais je traduis cette vision comme gage d’une future réussite. »

Le point positif : les « flashs » de David sont nombreux et imagés. Il fait preuve d’un don manifeste. Sa qualité d’écoute rend le dialogue plus facile et donne confiance au consultant.

Le point négatif : R.A.S.

Mode de règlement : paiement par carte bancaire.

L’appréciation : très bon professionnel.

Note : 17/20


« Voici » n’avait pas vocation à donner des conseils pour choisir un vrai voyant (l’avis journalistique relevait d’une expérience personnelle), ni à répondre à la question du comment reconnaître un vrai voyant. Certaines prédictions, trop privées, n’ont évidemment pas été reproduites.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!