Le prix de la voyance, les honoraires des voyants

La tarification de la voyance, les honoraires des voyants

Il est très difficile de juger de la tarification d’une consultation de voyance. Dire que « le prix de la voyance » est excessif ou raisonnable n’est pas chose aisée lorsque l’on ne connaît pas le fonctionnement d’un cabinet.

Premièrement comprendre que le voyant est, du point de vue de son statut fiscal, déclaré en tant que travailleur indépendant, il est en profession libérale, au même titre qu’un avocat, un médecin ou un architecte. A ce titre, il paye des charges sociales importantes (c’est la France…), des charges de locaux, ainsi que de fonctionnement et de personnel éventuellement, et cela malgré des périodes de vache maigre, lorsque vous, vous prenez vos vacances par exemple.

Suivant son chiffre d’affaires, il ne lui reste pas plus de 40 à 60 % de la somme que vous lui aviez versée !

Combien coûte une consultation de voyance ?

Les tarifs des consultations varient d’une région à l’autre, en effet les prix des loyers ne sont pas les mêmes à Paris que dans une petite ville de province ! La voyance n’est pas à prix fixe.

Ayant lu les articles d’informations de ce site, vous savez qu’il ne faut pas confondre « voyance » et « Voyance » !

En dehors du fait qu’il faille bien différencier la Voyance des pratiques abusives des « Mme Irma », j’exclus ici, sans discrimination, toute activité qui ne soit pas à proprement parlé de la voyance (tarologie, numérologie, astrologie, …), car les normes sont certainement toutes autres et je ne me permettrais pas d’y porter quelconque jugement.

Pour le praticien soucieux de la qualité de ses prestations, le choix du montant de ses « honoraires de voyance » se pose ainsi : augmenter le nombre de consultations faites journellement et pouvoir diminuer les honoraires pratiqués mais en contrepartie, la qualité de la voyance se dégrade.

Le voyant ayant l’intérêt de ses clients à cœur ne peut donc se résigner à ce choix. L’évidence est donc de consulter peu, afin de garder le maximum de disponibilité (la pratique de cette activité en demande énormément) et de qualité.

D’ailleurs, la grande majorité des clients préfèrent payer « le prix de la Voyance » (la vraie), plutôt que d’être « flouée » ; car mieux vaut recourir à une prestation de qualité tous les 6 mois/1 an plutôt que de faire le tour des praticiens « bradant » leurs prestations au détriment de la qualité et par conséquent payer au final beaucoup plus cher pour de médiocres résultats !

Tout se paie, notamment la qualité

Comme le dit l’un de mes clients, publicitaire fort connu : « Plus les clients attachent de la valeur au produit, moins ils sont sensibles à son prix. »

Si l’on vous propose d’acheter un parfum Chanel pour 20 € et que l’on vous dise que la qualité est la même qu’en payant 200 €, vous serez en droit de vous demander s’il n’y a pas une erreur sur la marchandise !

A titre indicatif, sachez que les honoraires d’une consultation de voyance auprès d’un voyant reconnu à Paris varient de 200 à 350 €.

Il n’en est pas de même en province.
Le coût de la vie est certes moins « assommant » en province qu’à Paris, mais il ne faudrait surtout pas penser que les praticiens exerçant en dehors de Paris (et par conséquent ayant majoritairement des honoraires plus bas) soient fatalement moins compétents qu’un voyant exerçant dans la capitale.

Vous pouvez « tomber » sur un bon voyant en province dont les honoraires peuvent être inférieurs à la moyenne parisienne, tout simplement pour les raisons énoncées plus avant.

Mais alors, pourquoi un professionnel s’installerait-il à Paris, alors qu’il pourrait vivre « au vert » et bénéficier d’une qualité de vie bien supérieure ? Tout simplement parce qu’il est plus aisé pour un consultant qui vient de San Francisco, de « passer » par Paris plutôt que de faire un détour par Quimper.

Sachez également qu’un praticien, qui s’est fraîchement installé à Paris, ne vous facturera certainement pas 200 à 350 € d’honoraires, ceux-ci seront plus probablement de l’ordre de 45 €. Il lui faut en effet se donner le temps de se constituer une « clientèle » et d’acquérir de l’expérience. En un mot, il lui faut faire ses preuves.

Néanmoins, si vous rencontrez un professionnel installé depuis 15 ans et que celui-ci vous demande les mêmes honoraires qu’un débutant, vous serez en droit de ne pas souhaiter prendre un rendez-vous en fin de journée !

Un véritable voyant, rémunéré  45 € la séance à ses débuts, vous demandera certainement plus de 200 € à l’issue de dix à quinze ans de carrière. La voyance a un prix et une consultation valable le justifie.

Sign

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!