La consultation de voyance, les clés de sa réussite

Les clés d’une consultation de voyance réussie

Une consultation de voyance réussie implique le respect de certaines règles.

Avant la consultation

Une consultation de voyance n’est en rien un jeu, à moins bien évidemment de considérer sa propre vie avec légèreté. Si vous souhaitez recourir à la voyance afin d’obtenir des prévisions sur votre situation, alors dans ce cas tout va bien. Même chose si vous prenez un rendez-vous afin de faire le point sur votre vie actuelle ou encore si vous souhaitez éclaircir un pan de votre passé éventuellement perdu ou obscur. Si vous consultez ne serait-ce que pour une seule de ces raisons, dans ce cas « tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes ». Cependant si votre démarche se résume uniquement au besoin de vous entendre dire ce que vous avez envie d’entendre alors oubliez l’idée même de prendre un rendez-vous.

En outre, il est utile de connaître un minimum de choses sur le fonctionnement de la voyance avant d’aller consulter. Un voyant n’est pas en mesure de répondre avec le même type de langage que celui d’un autre libéral, tel un médecin, un architecte ou un avocat par exemple. La plupart du temps celui-ci s’exprime par métaphores et non par conclusions. Notre culture ne nous permet pas, sans informations préalables, de profiter convenablement d’une consultation. En sachant ce que vous pourrez réellement en attendre, vous en tirerez de réels bienfaits.

Pendant la consultation

Lors d’un premier rendez-vous, le voyant de votre choix est là pour évoquer le plus clairement possible votre vie passée et/ou présente avant d’aborder votre futur. Pas pour subir un interrogatoire virulent. Laissez-le faire son travail. Dans le cas contraire, s’il est honnête, il va vous renvoyer. Vous aurez ainsi perdu votre temps et lui aussi.

Sachez qu’une consultation digne de ce nom nécessite un minimum de sérénité, par conséquent le professionnel n’est pas en mesure de percevoir des informations vous concernant tout en bavardant. Taisez-vous ; lorsque, de lui-même, il aura fait le tour de ce qu’il pourra spontanément vous dire, vous pourrez alors parler librement et poser toutes les questions qui vous tiennent à cœur. Mais dans un premier temps, laissez-le vous découvrir, comme un puzzle qu’habilement, il doit reconstituer avec assez de vraisemblance pour être sûr de vous « capter » convenablement.

De plus, il est essentiel d’essayer de garder une certaine neutralité émotionnelle durant une consultation. Le praticien vous indique que la liaison amoureuse que vous êtes en train de vivre ne durera probablement pas. Cette affirmation n’est pas plaisante à entendre évidemment mais vos exclamations désabusées ou les doutes que vous pourrez éventuellement exprimer risquent de le bloquer et d’amoindrir ses performances. Le voyant n’est pas responsable de votre destinée. Si vous souhaitez vous plaindre, adressez-vous à l’église ou à la synagogue. Pas chez le voyant.

Acceptez l’inattendu. Laissez le praticien vous surprendre. Il est possible que les prévisions que vous avez notées n’aient que peu de sens à vos yeux aujourd’hui. Quelques années seront peut-être nécessaires pour qu’elles en aient. Gardez un état d’esprit ouvert, la vie nous réserve souvent de nombreuses surprises.

En dehors des considérations énoncées ci-dessus, le professionnel peut tout à fait évoquer votre vie présente et/ou passée avec beaucoup de justesse lors de votre première rencontre et ainsi vous impressionner. Cependant il peut lui arriver de se tromper, en tout ou partie, sur votre vie future. Il est tenu de faire tout ce qu’il peut, mais pas d’être infaillible. Si cette idée vous insupporte, dispensez-vous d’aller voir un voyant.

Après la consultation

La notion de temps en voyance est très difficile à définir… Si un professionnel vous indique que tel événement doit se dérouler à telle époque et que cela ne se réalise pas le moment venu, ne pensez pas forcément qu’il ai fait une erreur. Il est possible que la prévision se réalise un peu plus tard ou d’une façon différente.

Le voyant que vous avez consulté vous a demandé de l’informer du déroulement à venir de votre situation ? Dans ce cas ne pensez pas que cela veuille signifier que vous pouvez le questionner, par écrit ou par téléphone, en dehors de la consultation qu’il vous a déjà faite. Deux principales raisons à cela : premièrement, la faculté d’oubli est souvent prononcée chez les praticiens. Un peu comme un peintre qui, une fois sa première toile terminée la mettrait de côté afin de se consacrer pleinement à la suivante. Deuxièmement, il faut bien garder à l’esprit qu’un authentique professionnel se consacre pleinement à chacun de ses entretiens et que le reste du temps celui-ci a besoin de vivre, autant que faire se peut, comme Monsieur et Madame tout le monde. Il a besoin de se ressourcer, de vaquer à d’autres occupations. Le professionnel sérieux aspire à rester le plus fiable possible et vous répondre en dehors d’une consultation ne va pas en ce sens.

L’intérêt d’un report de consultation

Un manque d’inspiration, un état d’esprit inapproprié, une fatigue excessive ou un mauvais feeling sont des facteurs remettant en cause le bon déroulement d’une consultation. En pareille situation, il convient de reporter l’entretien. Cela peut-être déstabilisant ou décevant, mais le binôme praticien-client à tout à y gagner.

Chaque professionnel à sa propre manière de gérer ses entretiens, ce n’est pas à vous de décider de ce qui doit ou non se faire en fonction de ce que vous savez ou croyez connaître de la voyance. Seul le praticien que vous avez choisi est à même de décider de reporter ou non votre rendez-vous, à condition -bien évidemment- que celui-ci propose ce type de report à ses clients. Ce n’est donc ni à vous ni à moi d’imposer une manière particulière de travailler à un professionnel, seul ce dernier décide de la façon dont il souhaite exercer son activité.

Me concernant, le mode opératoire de mes consultations est bien connu. Toutefois, il convient de l’évoquer à nouveau afin de répondre à la question posée : dans quel cas proposer de reporter un rendez-vous et quelle en est l’utilité ?

Lors d’un premier rendez-vous, par téléphone ou au cabinet, j’évoque des éléments pouvant être vérifiés immédiatement et cela afin de m’assurer de ma bonne forme et de la qualité des informations. Pour vous et à l’instant T. Cette première phase de consultation dure quelques instants et il convient de ne pas m’interrompre afin d’éviter d’éventuels perturbations. À l’issue de cette étape, si l´ensemble des informations s’avèrent exactes, l’entretien se poursuit (après un petit feed-back), dans le cas contraire il convient de reporter celui-ci. Telle est ma manière de travailler avec ma clientèle de particuliers.

L’utilité d’un tel report de rendez-vous est aisément compréhensible : étant entendu que la voyance est un phénomène instable et présentant des similitudes avec l’inspiration, il convient en pareille situation de renouveler l’expérience à un moment plus propice à une prestation de qualité. Mon approche de l’exercice de mon activité étant qualitative et non quantitative, je ne peux envisager de procéder autrement.

Une prestation de voyance complète ?

« Voyance complète » par téléphone ou en cabinet : qu’est-ce à dire ? J’ai souvent lu, et depuis longtemps, cette appellation sur des publicités dans les journaux et sur Internet. Certains journalistes ont également repris cela dans leurs articles voire leurs critiques figurant dans des guides. Qu’en est-il réellement ?

Je serai clair dès le début : parler de consultation de « voyance complète » ne signifie strictement rien, cela ne veut rien dire -du tout- en réalité. Bien entendu, dans l’esprit des clients non informés, il s’agit d’une prestation où tous les domaines seraient abordés (amour, travail, santé, finances, etc.) et il en est de même –je suppose- pour les praticiens mentionnant cela, que ce soit par écrit ou oralement. Or, avant même de commencer une consultation de voyance, il n’est pas possible de connaître –par avance- les domaines qui seront finalement évoqués. Le voyant véritable ne le peut pas et cela, pour une raison simple : le phénomène est instable. En conséquence, un vrai voyant ne peux garantir d’avoir des perceptions relatives à tous les « secteurs de vie » de son interlocuteur. Telle est la raison pour laquelle un vrai voyant ne parlera JAMAIS de voyance complète. Ni ne dira, ni n’écrira.Un tarologue, par exemple, peut proposer quant à lui une consultation complète. Même chose pour un numérologue, un cartomancien, etc. Ces types de praticiens sont en mesure d’envisager ce style de consultations. Oui, mais… cela n’est pas de la voyance. D’ailleurs, les praticiens mentionnés plus haut parleront volontiers de « consultation complète » de tarologie, de cartomancie ou de numérologie, mais en aucun cas de « voyance complète » évidemment !

De –trop- nombreux praticiens des arts divinatoires se plaisent à mélanger les genres, accentuant ainsi –consciemment ou non- la confusion. Cela est fort regrettable…

Concernant mes consultations, au cabinet ou par téléphone, je ne suis pas en mesure de garantir que TOUS les secteurs de vie soient abordés au sein d’un même entretien. Les seules choses que je puisse garantir se résument en quelques mots : honnêteté, intégrité et perceptions relevant véritablement de la voyance. Pas de cartes, pas de Tarots. Je n’en ai nul besoin. En effet, pourquoi emprunterais-je des « chemins de terre » alors que je peux prendre « l’autoroute » ?

Vous l’avez compris, ce n’est pas moi qui vous proposerai ce dont il est question dans cet article. Je vis avec la voyance depuis toujours, et c’est la cause devant laquelle je m’efface…

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!